Boulevard périphérique

Le Sixièmétage





Boulevard périphérique

Compagnie : Le Sixièmétage

Danse / Théâtre Le 19 / 07à

Durée : 1h . Tarifs : 17€ / 12€ / 7€ . Public : Tout public dès 10 ans . Année : 2014

Un duo indiscipliné, poétique, grinçant et drôle. Une histoire simple où l’absurde renvoie au pittoresque de l’étude sociale dans une ambiance sonore électronique. Un univers où le verbe et le geste s’entrechoquent révélant les contours névrotiques de ce couple singulier.

Deux d’entre nous, « Elle » et « lui », désoeuvrés, maladroits, à la recherche de l’amour … Deux et trois chiens mécaniques.

Un conte philosophique contemporain sur le rapport masculin féminin et sur la relation humaine. Une esthétique inédite , un langage universel, décapant et surréaliste.

La Compagnie

Depuis sa création, la compagnie atypique « Le Sixièmétage » travaille à la création de formes transversales mêlées de danse et de théâtre … un théâtre d’images qui puise dans l’étude des différents visages de notre humanité où s’expose le récit fragmenté des êtres fragiles du monde moderne. Une œuvre hybride où les deux composantes s’abandonnent l’une à l’autre, convoquant tour à tour la tragédie et la farce, le grotesque et la cruauté, le frisson et le rire.

La DISTRIBUTIoN

Chorégraphie et interprétation Jeff Bizieau

Texte, mise en scène et interprétation Pascal Renault

Scénographie René Sacchini / Régie lumière Jérôme Bertin

Régie son et vidéo Emmanuel Ramaux


PLUS D'infos

Vidéo


La presse en parle

… la compagnie transgenre  « Le Sixièmétage » présente une fois de plus un spectacle atypique et indiscipliné …. Les trépidants Pascal Renault et Jeff Bizieau secouent les convenances et les genres ….

Thierry Voisin / TELERAMA

 … certaines scènes peuvent rappeler COPI. D’autres sont purement poétiques ou surréalistes.. Une comédie d’un style nouveau, entre vie sexuelle, politique et quotidienne . Un puzzle absurde où l’on est intrigué, où l’on rit, tremble et aime ». Qu’il est fascinant ce « Sixièmétage » puisque l’espérance d’un septième ciel n’y est pas complètement éteinte.

Thomas Hahn / CASSANDRE

 … Deux personnages désaxés face à face mais pourtant irrémédiablement attirés l’un vers l’autre. « Boulevard périphérique » jongle avec les idées et les sens à plusieurs niveaux et se mue en un collage de figures protéiformes dont le fil poétique laisse entrevoir les coutures apparentes de son ouvrage.

E.Dubourg / Danse, danse, danse.

… une forme hybride de danse et de théâtre pour une histoire drôle, tendre et grave qui pourrait être celle de tout le monde, celle de deux égarés dans l’arrière cour d’une banlieue de grande ville. Une rencontre issue de deux solitudes dépeintes avec tendresse dans une ambiance à la fois noire et burlesque.

V. Allasia / Nice matin

… la compagnie « Le Sixièmétage » n’opte pas pour le convenu. Par ses choix dérangeants parfois lorsqu’elle frôle la cruauté de la vérité, elle suscite l’intérêt et réveille les consciences d’un monde où l’on s’attache trop souvent à ce qui semble être au détriment de ce qui est véritablement … Fignolé mais sûrement pas aseptisé, déjanté mais non dépourvu de sens.

V.Juan / La Strada

BilletterieCGVMentions légalesAccèsCrédits

theatredeloulle-240

16-18 rue Joseph Vernet (19 Place Crillon) – 84000 Avignon – 09 74 74 64 90 – contact@theatredeloulle.com

twitter googleplus flikr facebook