Didier Super

Didier Super





«Ta vie sera plus moche que la mienne»

Compagnie : Didier Super

IconoclasteLe 25 / 04à 20h30

Durée : 1h30 . Tarifs : 18€ / 13€ / 10€ . Public : Tout Public . Année : 2015

« Les mots sont devenus de vraies canailles, depuis que les promesses qu’ils avaient servi à donner, les ont déshonorés. » Ainsi parle le fou, chez Shakespeare et, depuis, jamais le rôle du fou n’avait semblé à ce point nécessaire pour sortir de la torpeur de nos déraisons.

Avec un nez rouge ou un sparadrap autour de la branche de ses lunettes, Didier Super pratique avec subtilité l’art de cette déraison paradoxale. Et il en faut, des grimaces, pour rendre à l’absurdité de notre fin de cycle ses traits les plus ressemblants. Didier Super est d’une espèce rare, celle qui désespère avec gaité. Il laisse l’indignation vociférante aux pitres tristes, aux nouveaux ou vieux nouveaux philosophes. Sa dérision est une arme de destruction massive. Elle réussit à mettre le mensonge à poil. Le cul à l’air. Didier Super ne dénonce pas, il force le trait pour mieux le rendre affreux. Il sait que quand on ne peut pas foutre le feu au château, le mieux c’est de se mettre du côté des pompiers pour le noyer.

Dans ce « conte moderne pour adultes » Didier Super tente d’interpréter une quinzaine de personnages en s’accompagnant de ce qui reste de sa guitare. Le meilleur de Didier Super y côtoie le pire. Tout ce qu’on aime !

Mise en scène : Juliette Marre et Christophe Correa

Vidéo


Ta vie sera plus moche que la mienne, nouveau... par 20h40productions

La presse en parle

« Mi-concert, mi one-man show, mais délire absolument complet, le spectacle de Didier Super part dans tous les sens. » toutelaculture.com

« Subversif et mordant, Didier Super a déroulé son spectacle avec une prestance sur scène digne de sa réputation de show man mal lavé. » La Voix du Nord

« On a rarement vu autant de gens faire la queue pendant une heure pour venir se faire apostropher par un olibrius provocateur dont la santé mentale apparaît plus que jamais sujette à caution. » Le Progrès

« La question à laquelle il ne répond pas c’est celle qu’on retrouve sur toute les lèvres à la sortie de la salle   : a-t-on assisté à une satire acide du monde qui nous entoure ou seulement à un étalage d’humour de mauvais goût, chacun y apportera sa propre réponse, l’artiste lui, laisse le doute subsister. » Var Matin

BilletterieCGVMentions légalesAccèsCrédits

theatredeloulle-240

16-18 rue Joseph Vernet (19 Place Crillon) – 84000 Avignon – 09 74 74 64 90 – contact@theatredeloulle.com

twitter googleplus flikr facebook