Station Tropicale

chanson charabia métissée





Station tropicale

Compagnie : chanson charabia métissée

Chansons métisséesLe 07 / 04à 20h30

Durée : 1h30 . Tarifs : 10€/15€ . Public : Tout public . Année : 2015

babelbuech-site
Après leur premier album «Polyglottismes», Babel Buëch Madam’ pose ses bagages pour une résidence d’une semaine à l’Oulle avant de repartir en tournée avec un nouveau concert « Station Tropicale »…traversé par les moussons, habité par les moustiques, vibrant comme une jungle pendant l’éclaircie…

Babel Buëch Madam’, un groupe atypique qui échappe aux étiquettes, une musique inactuelle du monde en cours, un vide grenier foutraque de musiques du monde,
du folk recyclé… un air de déjà vu? Oui, mais où?

Avec un décalage qui emprunte au théâtre, à la brocante et au voyage, Babel Buëch Madam’ trouve sa place entre un portrait jauni de Vinicio Capossela, un chapeau qu’aurait porté Tom Waits, le peigne en ébène d’Harry Belafonte, la première guitare d’Ennio Morricone, rafistolée…

Au milieu de tout ça, on dégotera un recueil de chansons issues des langues de Babel. Anglais de contrebande, espagnol bouts-de-ficelle, portugais d’oreille, français trafiqué: les mots se mélangent, se distordent et de ce chaos amoureux en naissent de nouveaux. C’est de là que vient le charabia classique, petit-frère de l’esperanto et du sabir, vague cousin du babillage et du chant-yaourt.

C’est obligé vous allez aimer…

La Compagnie

Babel Buëch Madam' se joue des étiquettes. Musique inactuelle du monde en cours ? Vide grenier foutraque de musiques du monde ? Folk recyclé ? Si on veut...Un air de déjà vu, ça oui, mais où?

Avec un décalage qui emprunte au théâtre, à la brocante et au voyage, Babel Buëch Madam' trouve sa place entre un portrait jauni de Vinicio Capossela, un chapeau qu'aurait porté Tom Waits, le peigne en ébène d'Harry Belafonte, la première guitare d'Ennio Morricone, rafistolée...

Au milieu de tout ça, on dégotera un recueil de chansons issues des langues de Babel. Anglais de contrebande, espagnol bouts-de-ficelle, portugais d'oreille, français trafiqué: les mots se mélangent, se distordent et de ce chaos amoureux en naissent de nouveaux. C'est de là que vient le charabia classique, petit-frère de l’esperanto et du sabir, vague cousin du babillage et du chant-yaourt.

La DISTRIBUTIoN

SAM

composition, chant,  cordes, accORGUéon

BEA

chant, percussions​

​LAURENT

banjo, guitare  électrique, choeurs

​ALAN ou ADRIEN

contrebasse, choeurs

OLIVE

batterie, percussions, choeurs

BAPTISTE

sax ténor, choeurs

HELENE

trompette, chant

CHRISTOPHE

clarinette, percussions, choeurs​

TECHNIQUE

NICOLAS

lumière – création et régie

JULIEN ou GUILLAUME

régie son


PLUS D'infos

Vidéo


BilletterieCGVMentions légalesAccèsCrédits

theatredeloulle-240

16-18 rue Joseph Vernet (19 Place Crillon) – 84000 Avignon – 09 74 74 64 90 – contact@theatredeloulle.com

twitter googleplus flikr facebook