J'ai juré de vous émouvoir - d'amitié ou de colère, qu'importe ?

Georges Bernanos

Desnos et merveilles

 31 mars 2017   20h30   Chanson   9/12/15 €   1h20   tout public     2017 
Compagnie
Michel Arbatz
Réserver

Reprenant une quinzaine de textes-phare du poète, et d’autres moins connus qu’il a mis en musique, Michel Arbatz présente un nouveau spectacle en compagnie d’Olivier Roman Garcia. Desnos + MA-bandeau

Ce spectacle fait la part belle aux images et fait entendre l’immense variété de tons de cette voix rare et proche de la veine populaire.

La presse en parle
“Résolument ringard, pourrait-on dire, parce que la médiocrité et la cupidité ambiante ne sont pas sa tasse de thé, Michel Arbatz s’arrime à l’excellence; il persiste et signe, et rit, parce que la vie est grave, et courte, et dure, et belle et dangereuse, et qu’il y aura toujours suffisamment de mouron, alors il s’éclate et chante…”                                                                                               Nancy Huston, écrivain “Michel Arbatz nous rappelle “Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran”. Il serait un “Momo” devenu vivace et spirituel en grandissant, iconoclaste et idéaliste en même temps, représentant convaincu d’une humanité qui veut rire et espérer à travers les extrêmes et la diversité…”                                                                                 Loredana Faletti, Informazione Valle d’Aosta “On savait que Michel Arbatz avait un sens innné de la mélodie, un beau brin d’écriture, une forte présence et pour tout dire une des plus belles voix à la ronde (…) Et ce qu’on lit clairement, c’est la gourmandise de la vie, de la découverte et du voyage intérieur d’un type chez qui l’art et la générosité ne font qu’un”                                                                                  Jean-Pierre Siméon, L’Humanité “Un humour littéraire et musical d’une folle audace, des compositions très variées servies par des complices musiciens de classe”                                                                                                                 Claire Moreau, La Vie