J'ai juré de vous émouvoir - d'amitié ou de colère, qu'importe ?

Georges Bernanos

Garden-Party, sociologie du superflu

 07 juillet 2017   16h55   humour   10/14/20 €   1h05   à partir de 8 ans       2017 
Compagnie
compagnie n°8
Réserver

DSC_8991Vous êtes cordialement invités à assister à une soirée Aristocratique… Tels des ethnologues vous aurez le loisir d’éprouver les us et coutumes de la caste la plus noble de France… Le rire grinçant des Monty Python, une apothéose burlesque… du 7 au 30 juillet//durée 1h05//relâches les 10, 17 et 24 juillet

La France va mal, la France s’écroule, la France a perdu de sa dignité, ses valeurs et ses vertus tombent en ruine, le repli sur soi et l’égoïsme gagnent du terrain, le désespoir a envahi toutes les âmes… Toutes ?
Non, car une caste résiste encore et toujours à la morosité déprimante : l’Aristocratie !
En ces temps de crise financière, morale, politique cette caste ne dit rien et ne se fait pas entendre… Chez elle la discrétion est plus qu’une valeur, elle est un devoir. Elle vit en autarcie reproduisant un schéma social et des valeurs qui lui sont propres, pratiquant l’homogamie, la valse et le golf. Cette élite dans l’élite est complètement déconnectée de la réalité sociale actuelle : à leurs yeux un safari au Botswana ou un Grand Prix hippique a plus de valeur que les soucis du petit peuple.

La presse en parle
Le courrier de l’ouest - « Un spectacle de grande classe, cela va de soi ! » La Montagne - « Avec Garden Party, la Compagnie n°8 présente l’insouciance aristocrate sous toutes ses coutures … Au sens propre. Et c’est hilarant.» L’Humanité - « Soignant l’art du contre-pied, chaque tableau pousse le spectateur à s’interroger sur un point : qui de la nature humaine ou du système sociétal est le plus un théâtre de la cruauté ? » Sud-Ouest - « Garden Party, pantalonnade où l’on raille les élites bourgeoises »