J'ai juré de vous émouvoir - d'amitié ou de colère, qu'importe ?

Georges Bernanos

Ivanov

 07 juillet 2021   >  31 juillet 2021   13h05   Théâtre   PT: 22 €/ OFF: 15 € / TR: 15 € / Enfants (jusqu'à 12 ans): 12 €   1h15   Tout public     2021 
Compagnie
L'Eternel été
Contacts
Diffusion: FabienneRieser contact@fabiennerieser-diffusion.fr fabienne.diffusion@gmail.com www.fabiennerieser-diffusion.fr Compagnie:: Emmanuel Besnault emmanuel.besnault@gmail.com
Texte
Anton Tchekhov
Adaptation
Nouvelle traduction et adaptation: Emmanuel Besnault et Yuriy Zavalnyouk
Mise en scène
Emmanuel Besnault
Interprètes
Alexis Ballesteros, Johanna Bonnet, Benoit Gruel, Schemci Lauth, Elisa Oriol, Deniz Turkmen, Manuelle Velly, Yuriy Zavalnyouk
Création lumière
Cyril Manetta et Emma Schler
Soutiens

Ville de Versailles, Festival le Mois Molière, LaFactory//Théâtre de l’Oulle, Centre Culturel Jean Ferrat à Longlaville,Théâtre 13 à Paris

Réserver

Ivanov est un jeune homme d’aujourd’hui, confronté au poids d’un héritage trop lourd à gérer, d’une passion amoureuse qui s’éteint, et d’une perte de sens généralisée sur le monde qui l’entoure.

«J’ai trente ans et je suis couvert de rouille.» Ivanov devient la figure d’une jeunesse qui veut s’engager dans un monde en transition dont elle hérite.

Après le succès des Fourberies de Scapin et du Cercle de craie, L’Éternel Été s’approprie un des chefs d’oeuvre de Tchekhov dans une toute nouvelle traduction taillée sur mesure pour l’esprit de troupe qui anime cette compagnie depuis dix ans maintenant.

Un Tchekhov affuté, radical, débarrassé de ses samovars et de sa vodka. Et il ne fait pas froid ici, parce que tout le monde brûle. Les personnages ont l’âge des acteurs, et non pas l’inverse, pour parler de notre génération et de ce passage à cheval sur la trentaine, cheval de bataille d’une guerre qu’on ne veut pas mener.

Des vignes, un océan de vigne, et au milieu une île: une longue table en bois dans une maison trop grande, ancestrale, immuable. On fait du vin et on en boit, du rouge, qui rougit le visage quand le sang bout déjà. Les caves sont pleines, les cœurs débordent, alors on chante !

Relâche les lundis 12, 19 et 26 juillet.