J'ai juré de vous émouvoir - d'amitié ou de colère, qu'importe ?

Georges Bernanos

TERESINA, de Fabio Marra

 16 octobre 2015   20h30   Théâtre   13/17 €   1h05   Tout Public   
Compagnie
Carrozzone Teatro
Réserver

teresina3

teresina4

Teresina est une comédie qui s’inspire du théâtre populaire napolitain, où la force du rire sert d’antidote au drame.
Une histoire d’amour tragi-comique pétrie d’humanité où nos deux protagonistes : l’espiègle Pulcinella et l’audacieuse Teresina, n’hésitent pas à avancer masqués.

Cette pièce, mise en scène par Fabio Marra, raconte l’histoire de Pulcinella, marionnettiste ambulant, qui voyage de village en village avec son castelet et tombe amoureux de la jeune Teresina. Celle-ci succombe à ses mots doux, tandis qu’il lui promet de l’épouser. Mais la veille de leur mariage, le futur époux s’enfuit, ignorant qu’elle est enceinte de lui. C’est sans compter sur la force de caractère et l’entêtement de Teresina, qui toujours amoureuse de l’homme qui l’a abandonnée, décide de lutter pour le reconquérir…

Une pièce qui sous les traits de la farce, traite de la peur d’aimer et de perdre sa liberté. Une déclaration d’amour au masque et au personnage de Pulcinella.

Ecrit et mis en scène par Fabio Marra.

La presse en parle
« Fabio Marra rend hommage à la Commedia dell’Arte! A la fois burlesque et tragique, l’intrigue vous tiendra en haleine. » Le Pariscope « Spectacle follement gai, enlevé et émouvant à la fois. » Le Parisien « Dans la salle, l’ambiance est à la fête! Nous vous recommandons ce joli spectacle extrêmement frais et divertissant. » Le Monde « Fabio Marra et sa partenaire Sonia Palau auraient pu se contenter d’avoir réussi à alterner les larmes et les rires. Ils font encore mieux : il y a en eux une vraie poésie vibrante et évidente. Avec une infinie délicatesse, ils explorent les chemins de la vie et de l’après-vie. Une réussite. » Froggy’s delight « La pièce de Fabio Marra frappe par la rigueur et la finesse de sa structure dramatiquement efficace et très littéraire. » Théâtrophile