Cantique des Mémoires

Compagnie Et Lounda

20 / 11





Cantique des mémoires

Compagnie : Compagnie Et Lounda

Danse et théâtreLe 20 / 11à 20H30

Durée : 1h20 . Tarifs : 10/15€ . Public : . Année : 2015

cantique-des-mémoires-BD
Le théâtre de l’Oulle s’engage auprès de la communauté arménienne pour lutter contre le négationnisme officiel du gouvernement turc. En mai 2016, notre engagement se poursuivra avec la création de « Une bête sur la lune », de Richard Kalinoski, par Laurent Rochut.

Création Danse/Théâtre pour et par un trio d’artistes, engagés contre toutes formes d’oppressions.

A partir de recherches dans les archives et de témoignages, cette création se veut un rappel des conséquences de la guerre mondiale de 14/18 par le biais du centenaire de la date du 24 Avril 1915, jour du Génocide Arménien.

En 1915 et 1916, durant la première guerre mondiale, entre 1 200 000 et 1 500 000 Arméniens ont été tués sur place ou sont morts au cours de leur déportation, soit les deux tiers de la population arménienne vivant dans l’empire ottoman.

Que reste-t-il lorsqu’il y a exil ? Que ne peut-on détruire de ces âmes vagabondes ? La poésie, la musique, le langage, la fête, l’amour de la terre…

Rester debout, coûte que coûte…. Avancer.
La parole associée au geste de la danse, relais l’émotion autrement, et prolonge les mots étouffés.

La Compagnie

« Je dis que la scène est un lieu physique et concret qui demande qu'on le remplisse et qu'on lui fasse parler un langage concret "
Antonin Artaud (le théâtre et son double).​​​​​​​
​​​​
Crée en 1991, dans un désir d'authenticité tourné vers les relations humaines, la Cie ET LOUNDA a pour vocation d'être un reflet de la vie, à travers la danse.
Les créations de Balkis Manoukian chorégraphe de la compagnie, nous invite au partage de la réalité du langage du corps comme acte fondateur de notre présence au monde.

L'histoire, les traditions, la mémoire, ne sont pas ici envisagées sous le sceau de l'immobilisme mais comme un ancrage dans le temps, qui continue à vivre, à évoluer, à tracer son propre sillon.


​En découvrant des chemins propices à aiguiser la sensation, l'engagement et la musicalité du corps, le danseur donnera au geste l'image du mouvement de la vie.

Ainsi, entre élan et gravité, le temps suspendu se jouera des entropies et les miroirs dilueront les apparences, narguant les évidences et les certitudes.

Car c'est bien en explorant les sentiers multiples d'une mémoire collective que se balisent les voies d'un présent qui s'invente....

La DISTRIBUTIoN

Balkis Manoukian : Danseuse/Chorégraphe

JuanManuel Vincente: Danseur

François Bourcier : comédien


PLUS D'infos

Vidéo


La presse en parle

« L’éblouissante danse tournoyante du derviche tourneur montre la diversité et la richesse de cette culture rarement accessible en France…Hissant la danse à la dimension d’un véritable art de vivre, sur une chorégraphie originale de Balkis Manoukian, avec sa sensibilité de femme engagée…Les yeux n’ont jamais vu pareille virtuosité »
La Provence

BilletterieCGVMentions légalesAccèsCrédits

theatredeloulle-240

16-18 rue Joseph Vernet (19 Place Crillon) – 84000 Avignon – 09 74 74 64 90 – contact@theatredeloulle.com

twitter googleplus flikr facebook