Love me tender, l'intégrale

Manuel Pratt





Love me tender, l’intégrale

Compagnie : Manuel Pratt

HumourLe 31 / 12à 19h

Durée : 2h20 . Tarifs : 30/24 € . Public : . Année :

aff-love-me-tender-site

Il n’aime pas les femmes, alors, il les tue.
Il n’aime pas les casse pieds, alors, il les élimine.
Sans remords, ni regrets, méthodique, précis en parfait serial killer.
Un récit fictif d’un tueur qui se dévoile, se raconte, expose ses théories sur la vie, ses choix dans la sélection de ses victimes.
On rit, on frémit, on blêmit, on l’aime, on le hait, on le comprend et on se demande si à sa place, on ne ferait pas pareil…

Le serial killer préféré des français est de retour et ça va faire du vilain. L’appétit aiguisé par une actualité truculente, il revient sur les lieux du crime avec une sérieuse envie d’en découdre.
Manuel Pratt nous régale d’une version intégrale pour cette soirée exceptionnelle. Une intégrale en 2 parties pour les aficionados, les nostalgiques de Ted Bundy et autres ennemis du genre humain. De l’humour de mauvaise foi, celui qu’on préfère au théâtre de l’Oulle.

Première partie : 19h

Seconde partie : 20h30

Les 2 parties peuvent êtres vues séparément…

La Compagnie

Il écrit seul tous ses spectacles au rythme d'un à deux, voire trois par an.
Pendant longtemps seul sur scène il joue des one-man d'humour, un humour décapant qualifié souvent d'humour noir et cynique. Ce n'est ni Coluche ni Desproges, il serait plus proche de Reiser s'il fallait trouver une comparaison. Mais son trait essentiel c'est qu'il est inclassable.

Son approche de la scène s'inspire du seul maître qu'il revendique Lenny Bruce. Un stand-up, où le spectateur a l'impression que le comédien lui livre à l'improviste sa vision de la vie, du monde qui nous entoure, de notre quotidien tel qu'on n'ose se l'avouer. Il aborde avec délice les sujets les plus durs, sans tabou, sans limite. Son débit ultra rapide entraîne le public, il nous fait rire avec ses peurs et ses colères et ça marche.

En 1998, il interprète son premier spectacle documentaire : "Evadé d'Auschwitz", écrit à partir de témoignages, issu de deux années de recherches et de rencontres. Ce n'est pas une rupture avec l'humour, mais une continuité dans le besoin de témoigner, de dire l'Homme tel qu'il est, de lutter contre l'oubli. Seul sur scène, il est véritablement ce déporté qui raconte Auschwitz. Il est difficile d'expliquer la tension qui entoure les représentations. Le spectateur est touché, profondément, qu'il ait vécu ou non cette période. Quand le noir final arrive, un silence précède les applaudissements qui parfois ne viennent pas. Difficile d'applaudir l'horreur, mais comment dire merci à un comédien de faire un tel don de soi?
Manuel Pratt n'est pas un dangereux schizophrène, son théâtre documentaire équilibre ses spectacles d'humour. A la fin de ses représentations il est toujours disponible pour
rencontrer son public, en particulier celui qui vient pour son théâtre documentaire.
La Cie Manuel Pratt s'est créée autour de ses spectacles.
Voilà, Manuel Pratt en quelques mots, il faut venir le voir sur scène, prendre le temps d'une rencontre...

PLUS D'infos

Vidéo


BilletterieCGVMentions légalesAccèsCrédits

theatredeloulle-240

16-18 rue Joseph Vernet (19 Place Crillon) – 84000 Avignon – 09 74 74 64 90 – contact@theatredeloulle.com

twitter googleplus flikr facebook